Silvia Costa

Théâtre / Arts visuels

Née en 1984.

Diplômée en “Arts Visuels et Théâtre” à l’Université IUAV de Venise en 2006, Silvia Costa propose un théâtre visuel et poétique, nourri d’un travail sur l’image comme moteur de réflexion chez le spectateur. Tour à tour autrice, metteuse en scène, interprète ou scénographe, cette artiste protéiforme use de tous les champs artistiques pour mener son exploration du théâtre.

Depuis 2007, elle présente ses créations – performances et mises en scène – dans les principaux festivals italiens ainsi qu’à l’international.

En 2015, avec Quello che di più grande l’uomo ha realizzato sulla terra, elle fait ses premiers pas sur les scènes françaises en tant que metteuse en scène (Théâtre de Gennevilliers et Théâtre de la Cité internationale). En 2016, elle crée pour le Festival d’Automne à Paris, dans une production du Théâtre Nanterre-Amandiers, une adaptation du roman de Jules Renard, Poil de Carotte. Ce spectacle a ensuite notamment été présenté à La Villette et au CDN de La Commune d’Aubervilliers. Sa dernière création, Dans le pays d’hiver, inspirée de Dialogues avec Leuco de Cesare Pavese, a été créée au Festival d'Automne à Paris en 2018 dans une production de la MC93-Maison de la Culture de Seine-Saint-Denis à Bobigny, et une coproduction italiano-helvète.

Parallèlement à ses performances et pièces de théâtre, elle invente des installations pour le jeune public. D’abord conçues en Italie à la demande du Festival UovoKids de Milan, ses installations sont désormais présentées en France au Théâtre de Gennevilliers, au théâtre de l’œuvre à Marseille et dans différents pays d'Europe. Accompagnées d’ateliers, ces installations sont conçues comme une expérience concrète et sensorielle où les enfants font l’expérience d’une compréhension intellectuelle et pratique de l’art.

À l’opéra, Silvia Costa a fait ses débuts en 2019 avec Hiérophanie de Claude Vivier interprété par l’Ensemble intercontemporain à la Cité de la musique à Paris, dans le cadre du Festival d’Automne, puis en 2020, avec Juditha Triumphans de Antonio Vivaldi, sous la baguette de Stefano Montanari, au Staatsoper de Stuttgart. En 2021, elle va créer avec le Théâtre Garonne et le Théâtre du Capitole à Toulouse en diptyque La Demoiselle élue de Debussy et Le Carnet d’un disparu de Janacek, puis au Festival d’Aix-en-Provence Il Combattimento ou la théorie du Cygne Noir, à partir de Monteverdi et de ses contemporains avec Sébastien Daucé et son ensemble Correspondances.

Depuis 2006, elle contribue en tant qu’actrice et collaboratrice artistique à la plupart des créations de Romeo Castellucci pour le théâtre et l’opéra.

Pour la période 2017-2019, elle est artiste associée du Teatro dell'Arte/Triennale Milano et, en 2019, elle est artiste associée du Quai, CDN d’Angers. Le Théâtre deSingel à Anvers en Belgique, qui a présenté son travail à plusieurs reprises, va l’accompagner dans ses projets de 2021 à 2023.

À l’automne 2020, elle recrée à La Comédie de Valence en français Comédie de Beckett, suivi de Wry smile Dry sob, qu’elle a mis en scène au Landestheater Vorarlberg à Bregenz en allemand en 2019, et qui sera ensuite présenté au Théâtre Garonne à Toulouse, au Centre Pompidou–Les Spectacles Vivants dans le cadre du Festival d’Automne et à deSingel à Anvers.
Durant la saison 20/21, elle créera également avec l'artiste visuel Pierre-Philippe Hofmann un O.V.N.I. avec le public valentinois.

En 2021, elle va créer à La Comédie de Valence La Femme au marteau, spectacle musical autour de la compositrice russe Galina Ustvolskaja avec, entre autres, le pianiste Marino Formenti.

La Comédie de Valence
Place Charles-Huguenel 26000 Valence

Billetterie : 04 75 78 41 70
Administration : 04 75 78 41 71