Il faut qu’une porte soit ouverte ou fermée

Alfred de Musset / Éric Vigner
Détail © Anonyme
© Anonyme
Du 13.11 au 15.11.24
Théâtre de la Ville
Théâtre
Durée estimée 1h15

Qui de mieux que Musset pour parler d’amour? Depuis son laboratoire théâtral à Pau dédié au répertoire français du XVIIe au XIXe siècle, Éric Vigner amorce un nouveau cycle autour de l’œuvre du dramaturge. En adaptant Il faut qu’une porte soit ouverte ou fermée, le metteur en scène révèle une œuvre contemporaine. «Cette chambre ne sera plus habitable» est la dernière phrase de la pièce. Cette affirmation impérative prononcée par la marquise avant le claquage de la porte fait écho avant l’heure aux préoccupations de notre époque.

Il faut qu’une porte soit ouverte ou fermée est un proverbe en un acte d’Alfred de Musset publié en 1845 dans la Revue des deux mondes et joué pour la première fois dans cette année révolutionnaire de 1848. Un soir d’ouragan, une marquise et un comte se retrouvent de façon inattendue face à face. Le dérèglement météorologique les contraint à devoir ne pas quitter les lieux et trouver une résolution à leurs atermoiements. À travers ce duo qui confronte en huis clos deux interprètes d’exception, Christèle Tual et Thibault de Montalembert (l’agent Mathias Barneville de la série Dix pour Cent). Musset travaille la question de l’amour ou plutôt la vérité de son expression littéraire. Avec le temps, l’œuvre de Musset peut faire écho à bien des égards à celle de Marguerite Duras. Ce sont tou·te·s deux des écrivain·ne·s de l’amour. Ce thème a été celui de l’écriture pour toute leur vie. C’est par sa connaissance de l’œuvre de Duras que le metteur en scène Éric Vigner lit, au-delà du temps, celle du jeune poète romantique. Sous l’apparence des personnages épiques et hauts en couleur de la marquise et du comte apparaissent d’autres figures, notamment celles d’un homme et d’une femme tout entier au travail d’écrire, avec un langage nouveau, quelque chose de la vérité essentielle de l’amour.

Distribution

Texte: Alfred de Musset
Mise en scène et scénographie: Éric Vigner
Avec: Christèle Tual, Thibault de Montalembert
Collaboration artistique: Jutta Johanna Weiss
Lumière: Nicolas Bazoge
Costumes: Fanny Brouste
Assistanat à la mise en scène: Émilie Lacoste

Spectacle créé le 25 septembre 2024 au théâtre Saint-Louis de Pau

Production

Production: CRCTP – Centre de recherche et de création théâtrale de Pau; Compagnie Suzanne M
Production déléguée: Compagnie Suzanne M

Ouverture des ventes à l'unité: Ma 27.08.24 à 13h30

Dates

Théâtre de la Ville

  • mer 13.11 20h00
  • jeu 14.11 20h00
  • ven 15.11 20h00

La Comédie de Valence
Place Charles-Huguenel 26000 Valence

Billetterie : 04 75 78 41 70
Administration : 04 75 78 41 71