Frontera / Border – A Living Monument

Amanda Piña
Frontera / Border – A Living Monument © nadaproductions
Frontera / Border – A Living Monument © Dajana Lothert
Frontera / Border – A Living Monument © Dajana Lothert
Frontera / Border – A Living Monument © Dajana Lothert
01.10.22
Théâtre de Verdure du Château de Crussol
Danse, musique, performance
1h00

S’inspirant d’une danse née des conquêtes coloniales puis reprise par une jeunesse précarisée d’une ville mexicaine limitrophe des États-Unis, Amanda Piña démontre comment les corps, eux-mêmes, incarnent les frontières. 

À la frontière séparant le Mexique des États-Unis, dans la  petite ville de Matamoros, une danse a émergé. Elle est pratiquée par des jeunes en danger, pris en étau entre le trafic de drogue, l’industrie du travail bon marché, la militarisation et l’extrême violence. Mais, à l’origine, ces mouvements telluriques et frappes au sol ont été apportés par les Espagnols pour fêter la victoire des Chrétiens sur les Maures et associés à des danses locales dites «indiennes». Durant la colonisation de l’Amérique latine, la danse devient un outil de propagande raciste. Forte de toutes ces couches d’histoire, Amanda Piña remet cette danse de conquête, devenue ensuite outil de résistance contre les forces coloniales, au centre de l’attention. Au rythme puissant des percussions jouées en direct, la chorégraphe mexico-chilienne installée en Autriche et ses onze danseur·euse·s rappellent que la frontière n’est pas seulement un lieu mais traverse, aussi, nos esprits et nos chairs. 

Presse

  • «La modernité n’est pas une époque mais un récit : elle nous sépare de nos corps comme de la terre, et nous mène tout droit à la catastrophe écologique. La chorégraphe fait le détour par les pratiques chamaniques et les danses rituelles pour le démontrer.»

    02.02.22 Mouvement / Aïnhoa Jean-Calmettes
  • «(…) un spectacle, efficace dans sa forme, porté par des interprètes qui excellent dans l’exercice à la fois de la danse répétitive et dans celle de la danse-théâtre.»

    21.05.21 Toute La Culture.com / Amelie Blaustein Niddam

Distribution

Direction artistique et chorégraphie: Amanda Piña
Conception artistique: Michel Jimenez
Chorégraphie et transmission  de la danse de Matamoros: Rodrigo de la Torre Coronado
Recherche: Juan Carlos Palma Velasco, Amanda Piña
Avec: Matteo Marziano Graziano, Daphna Horenczyk, Dafne del Carmen Moreno, Juan Carlos Palma, Rodrigo de la Torre Coronado, Lina María Venegas, Mariê Mazer, Carlos María Romero « Atabey Mamasita », Jorge Luis Cruz Carrera
Dramaturgie et développement: Nicole Haitzinger
Musique: Christian Müller
Percussions live: Jorge Luis Cruz Carrera
Costumes: La mata del veinte / Julia Trybula

 

Spectacle créé le 19 mai 2021 au Kunstenfestivaldesarts, Bruxelles

Production

Production: nadaproductions
Distribution: Something Great
Conseillère principale: Marie-Christine Barrata Dragono
Administration: Angela Vadori / Smart
Coproduction: Kunstenfestivaldesarts; Bozar – Centre des beaux-arts; Kiasma Museum of Contemporary Art Financé par la ville de Vienne (Kulturabteilung der Stadt Wien)
Avec le soutien du Ministère mexicain des affaires étrangères; de l’École nationale de danse folklorique du Mexique; de l’INBA – Instituto Nacional de Bellas Arte

La Comédie de Valence
Place Charles-Huguenel 26000 Valence

Billetterie : 04 75 78 41 70
Administration : 04 75 78 41 71