Le blog de l'éducation artistique

Le jeudi 24 janvier avait lieu à la Fabrique la représentation adaptée en langue des signes de Thomas et Judith, la première controverse de la saison.

Parmi le public, l'IME la Providence et le club LSF du Collège Marc Seignobos de Chabeuil , un groupe de volontaires, de la 6e à la 3e, qui suivent un cours de LSF entre midi et deux au rythme d’une heure par semaine qui ont rencontré l'équipe artistique à l'issue de la représentation.

 

IMG 2557
IMG 2571
IMG 2577
IMG 2561

LEURS  impressions : 

"Le spectacle était vraiment bien. J'ai trouvé que ça rendait très bien avec la langue des signes. C'était bien de rencontrer des sourds et d’échanger avec eux."
Rose, élève de 6ème

"La langue des signes apportait un plus dans la représentation. En effet, cela calmait les disputes entre les deux personnages, ça les adoucissait. La rencontre qui a suivi m'a plus intimidé. Elle était tout de même intéressante. C'est impressionnant de voir des personnes communiquer entre eux à travers cette belle langue."
Judith, élève de 4ème

"J’ai trouvé le spectacle très intéressant, la LSF était intégré au spectacle et cela était beau. Cela amène autre chose au spectacle, un autre regard sans pour autant le dénaturer et c'est intéressant. La femme qui signait apportait de la douceur dans le débat de par sa posture mais aussi parce que le duo passe à un trio et que les relations sont donc moins frontales, et c'est en cela que le regard est différent. Donc c'est à refaire ! Et on ne se rend pas compte du nombre d'heure de travail pour intégrer la LSF au spectacle tellement c'est fluide."
Marie-Angéline, souffleuse de scène

Suite à la représentation du spectacle Brèves du futur en Comédie itinérante le vendredi 11 janvier à Lagorce, un stage de théâtre a été proposé en partenariat avec la FNCTA CD 07.
11 amateurs et amatrices ont pu travailler pendant 2 jours avec David Seigneur, l’un des interprètes du spectacle.
Juliette Gaillard, participante nous raconte.

 

Stage avec David Seigneur
Stage avec David Seigneur

« Je suis allée voir la pièce Brèves du futur , mise en scène par Julien Guyomard. Ce fut une agréable découverte ! Le stage, s’est fait dans une bonne entente. Bien que nous ne nous connaissions pas pour la plupart, l’ambiance était très amicale et intime – due au petit nombre de participants. J’étais sensible à cette égalité que nous partagions : nos parcours et nos âges étaient différents mais nous étions tous là pour apprendre et partager. David Seigneur, qui menait le groupe, nous a fait travailler de nombreuses choses, telles que la confiance en soi et en l’autre ou le lâcher-prise. Nous avons appris à passer outre l’autocensure qui nous freine et à prendre plaisir à jouer à travers de petits exercices et diverses improvisations. La musique est très utilisée par l’acteur ; chose assez nouvelle pour moi. J’ai beaucoup aimé cette approche du théâtre. Nous ressentions les musiques pour jouer les émotions qu’elles nous procuraient. C’était beau et surtout très sincère. Je repars avec de bons souvenirs, l’envie de faire davantage de théâtre et une excellente playlist que je réutiliserai lors de mes exercices de théâtre ! »

 

Juliette Gaillard, étudiante en L3 arts du spectacle

 

L'année 2019 commence bien pour les apprentis de la licence pro GEPSAC (Gestions de projets et structures artistiques et culturels) et les GACO (Gestion administrative et commerciale des organisations) option musique 1 de l'IUT de Chambéry !


Les promotions ont été accueillies à La Comédie de Valence le vendredi 11 janvier pour un programme complet de découverte de ce Centre dramatique national autour de De l'Eve à l'eau, dernière création conçue et mise en scène Angélique Clairand et Éric Massé, avec un dense après-midi de rencontres de l'équipe administrative et artistique, et le spectacle en soirée.

 

Rencontre IUT
Préambule
Préambule
Préambule

 

La représentation était exceptionnellement donnée ce jour-là en LSF (langue des signes française), et ce fut l'occasion de découvrir les actions de médiation culturelle de la Comédie à destination des publics en situation de handicap, grâce à l'attachée aux relations publiques en charge de ces projets. Après une présentation approfondie de La Comédie, de ses missions et de ses métiers par l'administrateur et le directeur des relations publiques, la promotion a pu assister lors d'une répétition au travail final de 3 mois d'adaptation en LSF, puis au "préambule du spectateur" où une présentation du spectacle et du décor par le scénographe était proposée en LSF au public déficient auditif, ainsi qu'une visite tactile de la scène pour les déficients visuels.

Le spectacle mettant en scène avec sensibilité et humour les relations d'une agricultrice de l'ouest de la France avec son entourage a été unanimement apprécié, et la présence de spectateurs sourds ainsi que la traduction en langue des signes ont donné un autre relief à la représentation, avec par exemple la découverte du "chansigne" pour les parties chantées.

On remercie chaleureusement toute l'équipe de La Comédie pour leur accueil, et en particulier Malika Toudji des relations publiques et diplômée 2009 de notre licence GEPSAC, d'avoir organisé cette belle rencontre qui servira de support au cours de "connaissance des arts" ! »

 

Nadine Buès, Responsable pédagogique de la licence professionnelle GEPSAC, au Bourget du Lac.

 

 

 

Post récents

Archives