THÉÂTRE

Angelus Novus (AntiFaust)

Sylvain Creuzevault

chacun sa soirée visite tactile

Mer. 05, jeu. 06 & ven. 07 avril, 2017, 20h

À la Comédie

© DR

Un Faust d’aujourd’hui par l’une des plus belles troupes qui soient

« Qui es-tu ? » demande Faust à la créature. « Une partie de cette force qui, éternellement, veut le mal, et qui, éternellement, accomplit le bien. » répond le démon. Avec cet AntiFaust et son ange nouveau, Sylvain Creuzevault entreprend de dresser « un éloge de notre pire visiteur du soir ».

Dans son monde féodal Faust est détenteur d’un savoir quasi universel – théologie, philosophie, droit, médecine, botanique, astronomie – qui le porte à la mélancolie. Pour s’en distraire, il ferraille avec le diable. Et signe un pacte qui lui permet de devenir tout ce qu’il n’était pas. Mais que devient le mythe dans une société marchande qui a fait du savoir un pouvoir et « nous somme de rester qui nous sommes » ?

L’action a lieu aujourd’hui. Pour dire ce Faust contre son propre mythe, la magnifique troupe de douze comédiens réunie par Creuzevault tisse les trames de trois vies : Kacim Nissim Yildirim, docteur en neurologie, né en Allemagne de l’Ouest dans les années 1970 ; Marguerite Martin, biologiste endocrinologue, née en France dans les mêmes années ; Theodor Zingg, compositeur et chef d’État, orphelin, né en même temps on ne sait où… Perspective d’un grand moment de théâtre.

« Pourquoi diable les Idoles produites jadis par les formes sociales, en réponse à l’incompréhension des phénomènes naturels, une fois ceux-ci déchiffrés, ne retournent-elles pas au Néant d’où la peur les avaient tirées ? Pourquoi les voit-on être réactivées, non plus dans la sphère de la nature mais dans la sphère sociale, entre les individus mêmes, et politique ? »

Sylvain Creuzevault

 

 

Chacun sa soirée
Chacun sa soirée

Vendredi 07 avril: vous assistez au spectacle, votre enfant de 7 à 12 ans participe à un atelier et vous bénéficiez du tarif "soirée en famille".

Visite tactile
Visite tactile du décor

Spectacle accessible aux non-voyants et mal voyants

distribution


Mise en scène Sylvain Creuzevault
Avec Antoine Cegarra, Éric Charon, Pierre Devérines, Évelyne Didi, Lionel Dray, Servane Ducorps, Michèle Goddet, Arthur Igual, Frédéric Noaille, Amandine Pudlo, Alyzée Soudet
Musique Pierre-Yves Macé
Son Michaël Schaller
Scénographie Jean-Baptiste Bellon
Peinture Camille Courier de Méré
Lumière Nathalie Perrier
Vidéo Gaëtan Veber
Masques Loïc Nébréda
Costumes Gwendoline Bouget
Peinture Camille Courier de Méré, Martine Dillard et Didier Martin

Production Le Singe – Élodie Régibier
Coproduction Théâtre national de Strasbourg ; La Colline – Théâtre national ; Festival d’Automne à Paris ; La Filature – Scène nationale de Mulhouse ; MC2: Grenoble – Scène nationale ; Le Printemps des Comédiens ; Théâtre Dijon-Bourgogne ; Le Quai - Nouveau Théâtre d’Angers ; La Comédie de Valence, CDN Drôme-Ardèche
Le projet est soutenu par la Direction générale de la création artistique du ministère de la Culture et de la Communication
Avec la participation artistique du Jeune Théâtre National
Avec le soutien de La Fonderie au Mans
Le spectacle a été créé le 23 septembre 2016 au Théâtre national de Strasbourg

Spectacle présenté avec le soutien de la Région Auvergne–Rhône-Alpes

CE SPECTACLE EST SOUTENU PAR :