THÉÂTRE

Tribune 2 - En un mot, je rêve

Le Collectif et Pio Marmaï

Création 2012 Collectif artistique

© Jean-Louis Fernandez

« En un mot, je rêve d’une république bienveillante au service de l’individu et convaincue qu’en retour, l’individu la servira. »
Vàclav Havel (1990)

Rêver, faire un rêve. Martin Luther King et Vàclav Havel affirmaient, avec passion, avec un courage remarquable et visionnaire, l’importance du rêve dans toute évolution sociale et dans toute révolution politique.
Qui oserait prononcer ces mots aujourd’hui ? Le rêve en politique est-il encore possible ? Alors qu’il y a une aspiration collective aux réponses immédiates, concrètes, rapides, à des problèmes complexes, l’homme politique peut-il affirmer qu’il voit au-delà du lendemain, qu’il rêve d’un autre monde ? Peut-on encore croire à des utopies, à ce qui n’est pas encore possible mais le deviendra peut-être  ? Peut-on encore croire à la force de l’imagination ?
Quoi de mieux que le théâtre pour faire partager des utopies, lui qui assume d’être à la fois le lieu du rêve et de la pensée en mouvement ?

DISTRIBUTION


Une tribune de Richard Brunel, Norah Krief et Éric Massé en compagnie de Frédéric Fresson et Pio Marmaï

Une proposition du Collectif artistique de La Comédie de Valence

Production La Comédie de Valence, Centre dramatique national Drôme-Ardèche