THÉÂTRE

Tribune 1 - La paix a ses chances

Le Collectif et Hélène Delavault

Création 2011 Collectif artistique

© Jean-Louis Fernandez

 « Tant qu’il n’y avait aucune chance pour la paix, j’ai combattu. Je crois qu’aujourd’hui, il existe une chance pour la paix, une grande chance. Nous devons en profiter, pour tous ceux qui sont présents ici, et pour tous ceux qui sont absents, et ils sont nombreux. »
Yitzhak Rabin (1995)

La paix a-t-elle ses chances ? Un discours a-t-il jamais empêché une guerre, lorsque la machine belliqueuse est engagée ? La parole vole, elle ne pèse rien, un fétu… Ceux qui croient aux chances de la paix sont têtus : à chaque fois que la guerre a revêtu les armes, des hommes prennent la parole. Quel poids a la parole, face à la guerre ? Des discours emblématiques, des hommes les prononcent, et dans les semaines suivantes, ou quelques jours ou quelques minutes après s’être tus, on les tue. Jean Jaurès : assassiné le 31 juillet 1914, à Paris. Yitzhak Rabin : assassiné le 4 novembre 1995, à Tel Aviv. Ahmed Chah Massoud : assassiné le 9 septembre 2001, à Khwadja Bahauddin, Afghanistan… S’y est-on trompé : celui qui n’est pas abattu, tu le tues… Malchance de la paix ? Quel poids, pourtant, cette légèreté… La parole courbatue se relève… Et de sa légèreté, elle pèse… Écoute, la parole est reprise. Elle dit encore, à nouveau : la paix a ses chances.

DISTRIBUTION


Une tribune de Richard Brunel, Lancelot Hamelin et Thierry Thieû Niang en compagnie d'Hélène Delavault et Jean-Luc Brunetti

Une proposition du Collectif artistique de La Comédie de Valence

Production La Comédie de Valence, Centre dramatique national Drôme-Ardèche